Protection de l’enfance NON A LA REDUCTION DRASTIQUE DES ALLOCATIONS FAMILIALES

Une proposition de loi visant à transférer la majeure partie des l’allocations familiales et l’allocation de rentrée scolaire au service de l’aide sociale à l’enfance, lorsque l’enfant a été confié à ce service par décision du juge, est actuellement étudiée par la Commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale ; Les associations de protection de l’enfance et familiales, les travailleurs sociaux et les professionnels de santé s’inquiètent des effets de cette confiscation.

Documents disponible au téléchargement :