Conciliation vie familiale et professionnelle : l’Europe fait un pas en avant

Hier, le Parlement europen a vot, par 490 voix sur 620, la directive quilibre entre vie professionnelle et vie prive des parents et aidants. Aprs sa ratification finale par le Conseil europen, ce texte, qui a dj fait l’objet d’un accord de "trilogue" entre le Conseil, le Parlement et la Commission, bnficiera aux familles de tous les pays de l’Union europenne.

Mme si le texte final est moins ambitieux que la proposition initiale de la commission, il rend possibles, en France, des avances significatives :
pour les aidants familiaux en emploi (5 jours de congs par an),
pour tous les salaris parents pour concilier leur emploi et leurs responsabilits familiales (avec le "droit de requte" auprs de leur employeur),
pour de nombreux parents en cong parental (au moins 2 mois devront tre indemniss un niveau permettant le partage entre parents).
Une reconnaissance de limportance de la vie familiale
C’est aussi la reconnaissance, l’chelle d’un continent, de l’importance de la vie familiale. Ainsi la norme d’un cong paternit indemnis, qui existe dj en France, est maintenant ancre dans le droit europen. Les dbats ont montr quune meilleure conciliation favorisait la ralisation du dsir d’enfant.

L’UNAF, qui dfend depuis deux ans ce texte, port Bruxelles par la COFACE Families Europe, et soutenu par des dizaines d’organisations familiales en France, formulera des propositions de transposition de ce texte. En attendant, il y a urgence repenser lorganisation de laccueil de la Petite enfance au regard des derniers chiffres toujours aussi mdiocres publis par lobservatoire national de la petite enfance de la CNAF. La prparation du projet de loi de financement de la scurit sociale 2020 doit tre loccasion pour le Gouvernement damorcer une vraie rnovation du cong parental.

Voir aussi :
L’analyse de la COFACE
Le rapport 2018 de l’Observatoire national de la petite enfance.