Dfendre les intrts des enfants passe aussi par le soutien aux parents

Invite par le Secrtaire dEtat, Adrien Taquet, au lancement de la concertation sur la protection de lenfance, lUNAF participera activement aux travaux des groupes thmatiques installs dans ce cadre.

Pour un vritable plan daccompagnement articul avec les autres politiques publiques
Prs de 300 000 mineurs bnficient dau moins une prestation ou mesure relevant de la protection de lenfance, et plus de 10 % dentre eux sont accompagns par un service gr par une UDAF. Malgr le vote dune Loi en 2016, la situation ne sest gure amliore : stagnation du nombre de mineurs bnficiaires dun soutien, longueur des dlais dexcution des mesures judiciaires, incohrence de certains parcours, baisse des mesures daide au budget familial, graves difficults rencontres par les jeunes sortants de laide sociale lenfance.
Il est plus que jamais ncessaire de mettre en uvre un vritable plan daccompagnement des dispositions lgislatives et rglementaires, afin quelles se traduisent par une amlioration de la situation des enfants et de leur famille. Cela ncessite une mise en cohrence des diffrentes politiques sectorielles. Cest lobjectif du pacte pour lenfance annonc par Adrien Taquet.

Mieux protger les enfants dans le respect de leurs droits et de ceux de leur famille
Au-del de la qualit du lien parents-enfant, les conditions de vie matrielles des familles sont un facteur de risque pour lenfant. LUNAF demande aux pouvoirs publics de mobiliser davantage les dispositifs existants en matire daccompagnement des familles, qui ont prouv leur efficacit : laccompagnement en conomie sociale et familiale (AESF) et la mesure judiciaire daide la gestion du budget familial (MJAGBF) permettent de rsorber les difficults matrielles des parents afin de mieux rpondre aux besoins de leurs enfants. 80 UDAF proposent ces services aux familles en difficult.
Afin damliorer les conditions de vie des jeunes majeurs lissue dun placement, lUNAF propose : de prserver, lorsque cela est possible, les liens familiaux ; de favoriser le parrainage de proximit afin dtendre le rseau social de lenfant ; de permettre plus souvent au jeune daccder un logement autonome avant la fin de placement en tant accompagn ; de renforcer les partenariats entre les acteurs de linsertion et le monde de lentreprise.

Parce que protger les enfants, cest mieux accompagner les parents, lUNAF considre que la stratgie nationale de soutien la parentalit laquelle elle a contribu, doit participer activement au volet prventif de la protection de lenfance. Elle appelle aussi tablir un lien avec les mesures de la stratgie nationale de prvention et de lutte contre la pauvret. Forte de lexprience du rseau des UDAF, et de ses tudes sur les familles, elle portera des propositions de mesures concrtes dans le cadre de cette nouvelle concertation.

A dcouvrir : Ralits Familiales La place des familles dans la protection de lenfance https://www.unaf.fr/spip.php?article17611