L’Unaf partenaire de la campagne de promotion de l’accueil individuel lancée par le Secrétaire d’Etat en charge de l’enfance et des familles

L’Unaf, représentée par Patricia Humann, coordonnatrice du pôle « Ecole - Petite Enfance - Jeunesse », était présente le 9 février dernier, au lancement de la campagne partenariale de promotion de l’accueil individuel, organisé par le cabinet du secrétaire d’Etat, Adrien Taquet.

L’Unaf a fait part de son souhait de valoriser l’accueil individuel : un accueil qui correspond bien à la première année de l’enfant par son côté « cocooning » et à la conciliation vie professionnelle – vie familiale en termes de souplesse des horaires, pour laquelle l’Unaf souhaite :

un meilleur accompagnement des assistants maternels et des gardes d’enfants à domicile pour qu’elles puissent bénéficier des formations qui leur sont dues,
le développement de la présence des assistants maternels dans les RAM (bientôt intitulé « relais petite enfance ») pendant lesquelles ils / elles peuvent échanger sur leurs pratiques et permettre aux enfants des moments en collectivités.
L’Unaf a fait part de son souhait de rejoindre le comité dédié au lancement de la campagne.

David Blin et Cécile Delique, conseillers « Services aux familles » et « Communication » du Secrétaire d’Etat chargé de l’enfance et des familles ont introduit la réunion par :

Un rappel de la mention par la COG Etat-CNAF 2018-2022, d’un projet de campagne partenariale de promotion de l’accueil individuel, en vue notamment de promouvoir le métier d’assistant maternel ;
L’ndication que les invitations à cette réunion de lancement ont retenu une approche large, rassemblant l’ensemble des parties-prenantes de l’accueil individuel, tant par les assistants maternels que par les gardes à domicile ;
Une suggestion de construire la campagne partenariale d’abord à partir des ressources et projets existants ou en cours, en privilégiant une mise en valeur simultanée pour maximiser la portée de l’opération.
Se sont successivement exprimés l’Unaf, la FESP, l’UFNAFAAM, la FEDESAP, la FEPEM, la CASAMAF et l’ANAMAAF, Familles rurales, la CNAF, UNSA Pro Assmat, l’AMF, la CSAFAM, la CGT SAP, la CFDT, FO, et l’UNIOPSS.

L’ensemble des intervenants ont formulé le souhait de rejoindre un tel comité.

Les suggestions en première analyse en termes de cibles, de messages-clés et le cas échéant de circuits de diffusion

Ont été signalés comme cibles souhaitables :

les parents en recherche d’un mode d’accueil,
les personnes, notamment les jeunes susceptibles de devenir professionnels de l’accueil individuel, les professionnels de l’accueil individuel en activité notamment ceux s’interrogeant quant à leur avenir dans le métier.
Messages-clés

Les participants ont suggéré que la campagne comprenne les messages-clés suivants :

Complémentarité entre accueil collectif et accueil individuel et, au sein de l’accueil individuel, entre accueil par les assistants maternels et par les gardes à domiciles ;
Affirmation, contre une fausse idée répandue, de la contribution de l’accueil individuel à l’éveil de l’enfant (par exemple, sorties et activités plus fréquentes qu’en accueil collectif) ;
Spécificités appréciables de l’accueil individuel : accueil /projet pédagogique individualisé, « cocooning », adaptabilité aux besoins des parents (notamment horaires variables, étendus ou atypiques), comme des enfants (notamment des enfants en situation de handicap), garantie d’une figure d’attachement unique ;
Mise en lumière des évolutions récentes ou prochaines en matière sociale, susceptibles de renforcer l’attractivité du métier ;
Diversité des contextes d’exercice possible notamment pour les assistants maternels : exercice seul à domicile, exercice à plusieurs en maison d’assistant maternel, et prochainement exercice seul en « tiers-lieu » ;
Apport d’informations et de ressources susceptibles de rassurer parents comme professionnels quant à la création et au suivi d’une relation contractuelle ;
Caractère professionnel de ces activités, et possibilité de le faire reconnaître par des diplômes et / ou certifications facilitant des parcours professionnels au sein du secteur.
Supports et circuits de diffusion

En termes de supports, ont été cités des flyers, des fiches-métiers et des vidéos.

En termes de circuits de diffusion, ont été cités (outre les circuits internes à chaque réseau) : les municipalités, les RAM, les services de PMI, les maternités, les entreprises, la presse professionnelle, les réseaux sociaux, mon-enfant.fr, le cas échéant spots radio / télé.

Une prochaine réunion sera fixée et des échanges organisés avec le cabinet pour plus de précisions.

@ : phumann@unaf.fr