LUnaf partenaire de la campagne de promotion de laccueil individuel lance par le Secrtaire dEtat en charge de lenfance et des familles

LUnaf, reprsente par Patricia Humann, coordonnatrice du ple Ecole - Petite Enfance - Jeunesse , tait prsente le 9 fvrier dernier, au lancement de la campagne partenariale de promotion de laccueil individuel, organis par le cabinet du secrtaire dEtat, Adrien Taquet.

LUnaf a fait part de son souhait de valoriser laccueil individuel : un accueil qui correspond bien la premire anne de lenfant par son ct cocooning et la conciliation vie professionnelle vie familiale en termes de souplesse des horaires, pour laquelle lUnaf souhaite :

un meilleur accompagnement des assistants maternels et des gardes denfants domicile pour quelles puissent bnficier des formations qui leur sont dues,
le dveloppement de la prsence des assistants maternels dans les RAM (bientt intitul relais petite enfance ) pendant lesquelles ils / elles peuvent changer sur leurs pratiques et permettre aux enfants des moments en collectivits.
LUnaf a fait part de son souhait de rejoindre le comit ddi au lancement de la campagne.

David Blin et Ccile Delique, conseillers Services aux familles et Communication du Secrtaire dEtat charg de lenfance et des familles ont introduit la runion par :

Un rappel de la mention par la COG Etat-CNAF 2018-2022, dun projet de campagne partenariale de promotion de laccueil individuel, en vue notamment de promouvoir le mtier dassistant maternel ;
Lndication que les invitations cette runion de lancement ont retenu une approche large, rassemblant lensemble des parties-prenantes de laccueil individuel, tant par les assistants maternels que par les gardes domicile ;
Une suggestion de construire la campagne partenariale dabord partir des ressources et projets existants ou en cours, en privilgiant une mise en valeur simultane pour maximiser la porte de lopration.
Se sont successivement exprims lUnaf, la FESP, lUFNAFAAM, la FEDESAP, la FEPEM, la CASAMAF et lANAMAAF, Familles rurales, la CNAF, UNSA Pro Assmat, lAMF, la CSAFAM, la CGT SAP, la CFDT, FO, et lUNIOPSS.

Lensemble des intervenants ont formul le souhait de rejoindre un tel comit.

Les suggestions en premire analyse en termes de cibles, de messages-cls et le cas chant de circuits de diffusion

Ont t signals comme cibles souhaitables :

les parents en recherche dun mode daccueil,
les personnes, notamment les jeunes susceptibles de devenir professionnels de laccueil individuel, les professionnels de laccueil individuel en activit notamment ceux sinterrogeant quant leur avenir dans le mtier.
Messages-cls

Les participants ont suggr que la campagne comprenne les messages-cls suivants :

Complmentarit entre accueil collectif et accueil individuel et, au sein de laccueil individuel, entre accueil par les assistants maternels et par les gardes domiciles ;
Affirmation, contre une fausse ide rpandue, de la contribution de laccueil individuel lveil de lenfant (par exemple, sorties et activits plus frquentes quen accueil collectif) ;
Spcificits apprciables de laccueil individuel : accueil /projet pdagogique individualis, cocooning , adaptabilit aux besoins des parents (notamment horaires variables, tendus ou atypiques), comme des enfants (notamment des enfants en situation de handicap), garantie dune figure dattachement unique ;
Mise en lumire des volutions rcentes ou prochaines en matire sociale, susceptibles de renforcer lattractivit du mtier ;
Diversit des contextes dexercice possible notamment pour les assistants maternels : exercice seul domicile, exercice plusieurs en maison dassistant maternel, et prochainement exercice seul en tiers-lieu  ;
Apport dinformations et de ressources susceptibles de rassurer parents comme professionnels quant la cration et au suivi dune relation contractuelle ;
Caractre professionnel de ces activits, et possibilit de le faire reconnatre par des diplmes et / ou certifications facilitant des parcours professionnels au sein du secteur.
Supports et circuits de diffusion

En termes de supports, ont t cits des flyers, des fiches-mtiers et des vidos.

En termes de circuits de diffusion, ont t cits (outre les circuits internes chaque rseau) : les municipalits, les RAM, les services de PMI, les maternits, les entreprises, la presse professionnelle, les rseaux sociaux, mon-enfant.fr, le cas chant spots radio / tl.

Une prochaine runion sera fixe et des changes organiss avec le cabinet pour plus de prcisions.

@ : phumann@unaf.fr