Les français peinent à payer leurs factures d’énergie

La hausse des tarifs réglementés de l’électricité, la stagnation du pouvoir d’achat… Les écarts se creusent et 11,9% des français peinent à payer leurs factures d’énergie. Et si le dispositif « Habiter Mieux » pouvait vous aider ?

Factures d’énergie : dans l’impossibilité de payer

Dès le 1er février 2021, une hausse de 1,6% des tarifs réglementés de l’électricité entrera en vigueur.Cette hausse n’est pas négligeable puisqu’elle représente environ 15€ supplémentaires par an sur la facture des français.

La précarité énergétique est un vrai sujet et prend de plus en plus de place sur la scène médiatique. En 2021, plus de 3,5 millions de ménages français sont touchés par la précarité énergétique. Concrètement, cela signifie que 11,9% de la population a rencontré des difficultés à payer ses factures d’énergie en 2019.

En cause ? La hausse du prix de l’énergie tandis que le pouvoir d’achat lui, stagne. Ces chiffres ont été dévoilés par l’ONPE. Cela signifie que 30% des français les plus pauvres se chauffent peu et mal alors que les températures de cet hiver 2021 sont peu clémentes.

L’ONPE pointe un risque : les impayés vont augmenter petit à petit. En 2019,671 546 ménages ont eu des problèmes d’impayés et parfois des interventions pour couper l’électricité Si ce chiffre vous paraît peu parlant : cela représente 17% de plus par rapport à l’année 2018.

Face à ces difficultés, le Conseil départemental des Yvelines propose une solution :intervenir sur son logement grâce au dispositif « Habiter Mieux ».

« Habiter Mieux » est un programme d’aide à la rénovation thermique. L’accompagnement est gratuit et permet des subventions pour financer entre 50% et 70%

En quoi « Habiter Mieux » est un projet ambitieux ?

« Habiter Mieux » permet aux ménages de réaliser un bouquet de travaux permettant de réduire leur facture énergétique en bénéficiant d’aides importantes. Le gain énergétique est au minimum de 35% (il faut un gain de 50% pour une subvention majorée.)
Subvention majorée pour les gains énergétiques plus important si les conditions suivantes sont remplies :
• une étiquette énergétique F ou G avant travaux
• des travaux permettant une amélioration énergétique globale d’au moins 35 %
• un gain correspondant au moins à un saut de deux classes énergétiques.
Bonus pour les matériaux biosourcés utilisant les énergies renouvelables (isolation laine de chanvre, chauffage à granulés, etc.)

Lien : https://www.yvelines-infos.fr/habiter-mieux-vos-questions-nos-reponses/