Poursuite de la chute de la fcondit

Avec 1,925 enfants par femme en 2016, la fcondit connait son plus bas niveau depuis 13 ans [1] et sa plus forte baisse sur 24 mois depuis la rcession de 1993 [2]. Il nat un enfant de moins pour 10 femmes par rapport 2010.

Cette baisse de la fcondit est la cause principale de la baisse des naissances en 2016 : 14 000 enfants en moins en 2016, aprs une baisse spectaculaire de 20 000 naissances en 2015.

Ces chiffres confirment les craintes de l’UNAF. Difficults conomiques, manque de confiance en l’avenir, politique familiale instable et rogne depuis des annes ont trs certainement concouru modifier les projets parentaux. En effet, comme le prcisait en 2009 une des tudes europennes les plus exhaustives sur l’impact des politiques familiales, "La rduction des politiques de soutien aux familles peut avoir un effet ngatif srieux" sur les dcisions des familles d’avoir un enfant [3].

La fcondit, cl des retraites par rpartition
Si la France reste, malgr cette baisse, au premier rang de la fcondit en Europe, elle a gag l’quilibre de son systme des retraites sur ce relatif bon rsultat. En effet, depuis 2012, le scnario de base du Conseil d’orientation des retraites (COR) parie sur une fcondit moyenne de 1,95 enfants par femme sur les 50 annes venir. La fcondit est cette anne infrieure au seuil de 1,95 : si elle ne remonte pas au dessus, une nouvelle rforme des retraites sera terme invitable.

La confiance et la stabilit, cls d’une politique familiale qui facilite les projets d’enfant
Comme l’crivait en 2014 le dmographe Olivier Thvenon, "En dpit de la trs grande difficult mesurer la contribution la fcondit des politiques d’aide aux familles, la plupart des tudes recenses sur le sujet concluent leur effet positif sur la fcondit".

Mais, poursuivait-il, Les effets d’une politique sont d’autant plus longs se manifester que son impact n’est sensible qu’aprs une priode donne qui aura permis aux mnages d’en prouver la ralit, la durabilit et la stabilit. Ces trois paramtres sont particulirement importants dans le cas de la fcondit, dcision de long terme et irrversible. La stabilit des politiques familiales est alors certainement un paramtre essentiel pour la confiance des mnages.

L’UNAF, qui milite pour que chaque famille ait le nombre d’enfants qu’elle souhaite, intgrera videmment ces lments dans la plateforme politique qu’elle proposera le mois prochain aux candidats l’lection prsidentielle.

[1] France entire

[2] en France mtropolitaine, la fcondit n’tant pas calcule avant 94 pour la France entire

[3] P. 87 du document, "Reduction of family support policies can have a serious negative effect."